Guitare électrique : laquelle choisir ?

Les passionnés de musique qui n’ont jamais touché à un instrument auparavant hésitent souvent entre s’offrir un instrument acoustique ou électrique. C’est aussi le cas des amoureux de guitares. Déjà à vue d’œil, on peut noter que la guitare électrique demande d’investir dans un ampli ou une enceinte, et qu’elle fait plus de bruit que son homologue. Ce n’est pas tout, il existe bien d’autres détails à retenir avant d’en prendre une.

 

Le risque pour un « bleu » d’acheter une guitare électrique

Face à l’offre intarissable sur le marché, inutile de se presser à acquérir une guitare electrique haut de gamme. Il se peut qu’elle sonne aussi bien qu’une référence de gamme moyenne alors qu’un gros écart sépare leurs prix respectifs. On jetterait alors son argent par la fenêtre pour le même résultat.

 

Les caractéristiques à voir

Un débutant qui commence tout juste à apprendre la guitare électrique fait bien de prêter attention à la prise en main de son futur instrument. Il a donc tout intérêt à élire un article doté d’une caisse peu épaisse et légère, où l’on entendra peu de larsen.

Si vous aimez différents genres de musique, optez pour un modèle polyvalent compatible avec la plupart des micros et des accastillages présents sur le marché. Les essences courantes chez la guitare électrique sont l’érable, l’acajou, et le frêne.

Et une fois que vous avez posé les doigts dessus, examinez minutieusement le diapason, le nombre et la taille des frettes. Le son en dépend grandement. Avec des jumbos frettes, on obtient plus de justesse, tandis que des small frettes favorisent les bends ou quand on tire sur une des cordes de la guitare pour la faire atteindre une note plus haute.  

Et même si vous n’avez pas de quoi vous offrir la guitare électrique la plus chère du magasin, quelques accommodations à réaliser sur un article bas de gamme comme l’équiper de meilleurs micros vous procurera un son de meilleure qualité.